“L’écho du Big Bang” encadré par le label Hapax

L’artiste Bololipsum (Adrien Decharne) du label Hapax a organisé un stage d’apprentissage à l’électronique et à la création musicale durant la semaine de vacances du 6 au 10 Février, destiné aux adolescents n’ayant pas forcément les moyens de partir en vacances. Le stage a eu lieu principalement à la Maison pour tous Albertine Sarazin dans le quartier de Figuerolles, avec 8 jeunes participants d’origines et de cultures différentes, ce qui a apporté une richesse au niveau des échanges linguistiques. Au début du stage, pour apprendre à mieux se connaître, les jeunes ont fait un jeu amusant et interactif où ils devaient communiquer sous forme de tandem chacun dans leur(s) langue(s) maternelle(s) de façon fluide comme s’ils se comprenaient.

Au cours de la semaine deux sorties étaient prévues : une sortie à la Jetée où le groupe de jeunes a pu découvrir un atelier de sérigraphie et un lieu d’exposition; et une sortie à la Tendresse, structure culturelle regroupant plusieurs associations dont le Bib, un laboratoire de recherche axé sur l’expérimentation numérique. A la Tendresse, les ados ont participé à un atelier d’électronique au sein d’une salle de théâtre puis ils ont visité les locaux du Bib.

Les ateliers organisés par Hapax consistent en la création de sons à partir d’ondes émanant de branchements et de boîtiers électroniques. Bololipsum revisite des jouets pour enfants en les modifiant et en ajoutant des boutons, il transforme ainsi les sons et permet une variation au niveau musical. L’artiste Will Wire a également fait une intervention durant la semaine pour montrer ses appareils de mixage et a réalisé quelques démonstrations.

La semaine de stage a permis aux ados et à Bololipsum de créer un morceau de musique et d’improvisation sonore dans le but d’enregistrer un disque intitulé En écoutant l’écho du big bang. Le dernier jour du stage, le vendredi 10 février, un concert a été donné à la Maison pour tous Albertine Sarrazin. Plus d’une cinquantaine de personnes étaient réunies ce soir là, principalement des habitants et des associations du quartier.

Un concert et un enregistrement ont également eut lieu le 30 Mars au bar le Blackout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *